User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

 

En seulement 25 ans le nombre d’avocat a plus que doublé (passant de 25000 à 66000 avocats) faisant ainsi passer la profession dans un marché concurrentiel. Depuis 2 ans les avocats sont autorisés à communiquer et démarcher. Ce droit a fait évoluer la relation client/avocat et les cabinets doivent aujourd’hui intégrer ce point dans leur stratégie de communication et de développement.

 

 

Quels sont les avantages d’une stratégie digitale pour le cabinet d’avocat ?

 

 

Le fait de pouvoir communiquer et démarcher couplé à la visibilité qu’offre aujourd’hui internet permet aux cabinets d’entrevoir des perspectives d’évolution jusqu’ici irréalisable. La complexité pour une entreprise dans un marché concurrentiel est de se faire connaitre et de faire valoir les avantages qu’elles proposent à ses cibles. Aujourd’hui, les personnes susceptibles d’utiliser les services d’un avocat recherche des spécialistes dans le domaine dont ils ont un besoin (Spécialiste en Droit des Contrats, Droit Social, Droit Bancaire …).

 

 

Internet et les réseaux sociaux vont ainsi permettre de faire connaître cette expertise au plus grand nombre d’individus ou d’entreprises qui sont des cibles potentielles suivant la stratégie adoptée.  

 

 

Utiliser un site internet va permettre à un cabinet d’avocat d’être référencé, ce qui lui permettra ainsi d’être trouvé par ses clients potentiels. L’adage qui veut que si google ne vous trouve pas personne ne le fera s’applique ici.  Effectuer de la communication de quelques natures que ce soit doit toujours avoir comme objectives de rabattre le client vers un support (site internet, et/ou réseaux sociaux). Il faut que le client puisse vérifier les informations de la communication ce qui fera naitre les prémices de la relation de confiance. C’est pourquoi, les informations utilisées lors de la communication doivent être vérifiable facilement par le client. Par exemple, si un avocat met en avant son expertise dans un domaine, il faut que le client puisse trouver la preuve du diplôme permettant d’attester de cette expertise.    

 

 

Communiquer sur soi n’est que la première étape de la stratégie digitale d’un cabinet d’avocat. La communication doit être un partage entre l’entreprise et ses clients. La profession d’avocat permet cet échange au vu de sa complexité et de son évolution constante. Il est quasiment impossible pour un individu lambda d’être informé de l’ensemble des subtilités des lois et de leur évolution. C’est pourquoi l’écriture d’articles, de veille juridique et son partage via les réseaux sociaux peut être un levier que peut actionner l’avocat pour créer une relation de confiance et de transparence, au travers du partage de compétences et d’expériences, avec son client.  Aujourd’hui, la plaque fixée au mur ne suffit plus à un cabinet d’avocat pour être pérenne et il doit de ce fait s’adapter aux évolutions sociétales et technologiques.

 

L’évolution de la relation avocat/client

 

 

L’utilisation d’un support digital qui fait l’intermédiaire entre un avocat et son client pourrait laisser penser à une dégradation de la relation humaine. Pour autant, il n’en n’est rien puisque le support digital est la réponse que les clients cherchés pour simplifier leur relation et la rendre plus fluide.

 

 

Obtenir un rendez-vous pour le client et son avocat demande aux deux parties de trouver une date et un horaire, ce qui est souvent complexe pour un client professionnel. Le digital permet l’accessibilité rapide de l’avocat pour le client. La mise en place d’une plateforme de prise de rendez-vous est une solution permettant une prise de rendez-vous quasi autonome pour le client et son avocat. Pour la prise de rendez-vous, il faut que le tunnel de conversion du site internet soit facile à « franchir » pour le client. Le tunnel de conversion étant le processus que les internautes doivent effectuer jusqu’à arriver à leur objectif sans abandonner. Il se doit d’être le plus simple pour réduire le taux d’abandon. Cela demande d’effectuer des tests et de la faire évoluer régulièrement grâces aux feedbacks clients (retours clients).

 

 

Le cabinet d’avocat suivant les spécialités va avoir des cibles différentes et qui ne demande pour cela pas la même attention. Les mots clés employés sont donc très important pour le référencement gratuit et encore plus si le cabinet met en place une campagne AdWords (référencement payant). Il faut pour réussir ce type de campagne se mettre à la place du client et penser comme ce dernier. Il ne faut pas hésiter à consulter des professionnels de la communication pour réaliser ce type de campagne pour qu’elle soit couronné de succès.

 

 

Le digital permet de fidéliser et de suivre le client après le premier dossier réussi. La mise en place d’abonnement permet également la fidélisation car il permet aux clients d’accéder à des services supplémentaires qui lui permettent de se sentir plus concernés par son cabinet et son avocat.

 

 

Pour conclure, l’utilisation des canaux digitaux faites suites à un changement dans la profession mais également dans la manière de consommer le service par les individus. L’augmentation de la concurrence fait que dorénavant les cabinets doivent se différencier et aller vers le client mais aussi faire en sorte qu’ils viennent de lui-même. Cela permet de gagner du temps et par extension de l’argent, de simplifier l’accès à son avocat car il permet de communiquer plus facilement avec lui. Le rôle de l’avocat doit être aujourd’hui de prévenir plutôt que de guérir autrement dit les cabinets doivent développer leur rôle de conseil.

 

 

Par Grégory VENANT

Master en Communication

Agence OllO

www.agence-ollo.fr

 

Août 2017.

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

Votre campagne E mailing B to B

 

3 raisons qui font que vos prospects n’ouvrent pas vos mails !

 

Un taux d’ouverture de mails satisfaisant sur une campagne doit être compris entre 15% et 25%. Pour obtenir un taux correct, vous devez comprendre pourquoi généralement vos destinataires n’ouvrent pas vos e-mails.

 

3 raisons se cachent derrière un faible taux d’ouverture.

 

1. Manque de personnalisation.

 

Personnalisez la ligne d’objet, vous augmenterez alors la chance que votre courrier électronique soit ouvert à hauteur de 26%. Vos abonnés sont plus enclins à ouvrir des emails qui ont été spécialement conçus et rédigés à leur attention. Abandonnez directement les adresses en contact@..... ou info@...... Elles sont destinées aux demandes clients des entreprises et non aux propositions commerciales d’éventuels fournisseurs !

 

2. Stratégie d’expédition de vos mails.

 

Le moment de l’envoi de vos emails est un facteur important. Votre courriel ne sera ignoré que si vous l’envoyez au moment où vos abonnés ne sont pas devant leur ordinateur ou leur smartphone. Dans ce cas, quel est le moment idéal pour envoyer vos e-mails ? Cela dépend de vos cibles et de la nature même de votre campagne de prospection.

 

3. Vos e-mails se retrouvent directement dans les spams de vos destinataires !

 

Une autre raison pour laquelle votre courrier n’est pas ouvert est qu’il se retrouve dans le dossier des spams de votre client ou prospect. Il peut être filtré en raison d’un contenu peu soigné ou d’un code HTML inadapté. Pour vous assurer d’accéder à la boîte de réception et non au dossier des spams, vous devez vous conformer aux lois anti-spam.

 

Conclusion

 

Objet générique, mauvais timing et les lois contre le courrier indésirable sont les 3 principales raisons pour lesquelles vos emails ne sont pas ouverts. Afin d’augmenter votre taux d’ouverture de courrier, vous devez optimiser vos emails.

- Privilégiez toujours une adresse nominative et connaissez la fonction 
de votre destinataire au sein de l’entreprise ciblée.
- Personnalisez vos contenus et objets.
- Envoyez vos e-mails au moment stratégique.
- Respectez les règles anti-spam.

 

Agence de communication globale innovante !
En #Champagne & à Paris
#Communication #Branding #Event 
#Web #Digital #Presse

contact on :
Mr Lorenzo ***** Agence OllO *****

#Epernay #Reims #Paris #Lille #Online

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

La QUESTION aux professionnels du référencement sur les moteurs de recherches (ici Google à titre d’exemple) est :

 

« Quand mon site internet apparaîtra-t-il en première page sur Google ? ».

 

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération pour votre positionnement dans les moteurs de recherches. 
Depuis combien de temps avez-vous votre nom de domaine. (url)

 

Si vous disposez de celui-ci depuis moins de 3 mois, vous avez peu de chances d'apparaître dans les résultats des recherches en rapport avec votre activité. Au contraire, si votre site (votre nom de domaine) est en ligne depuis plusieurs années, Google a eu tout le temps de vous référencer et aura ainsi naturellement confiance dans votre site et le proposera aux internautes dans ses résultats de recherches.

 

Contenu et qualité de celui-ci.

 

Les robots de Google sont programmés pour analyser à la fois la qualité du contenu, son originalité et la fréquence de vos publications. En tenant compte de ces variables et en le gérant régulièrement cela conduira alors à obtenir un meilleur classement dans les résultats de requêtes sur Google.

 

Votre domaine d’activité.

 

Les recherches sur Google sont basées sur la situation géographique de l’internaute. En effectuant une recherche avec le mot « champagne » les résultats selon que vous soyez à Épernay ou à Paris seront complètement différents. Plus le nombre de vos concurrents est important sur votre secteur géographique plus la bataille sera compliqué pour être sur la première page.

De manière classique, on observe qu’il faudra entre 3 et 6 mois à un nouveau nom de domaine afin que celui-ci obtienne des résultats de référencement naturel et gratuit.

 

Besoin d'aide ?
Contact on Agence OllO 
Agence Globale - Communication & Event
#Epernay #Paris IX #Reims #Lille #Online

#Cci #Marketing #Solution #Web #Communication #Branding #Evénement#Corporate #Marque #Fashion #Automobile #Professionnel #Son#Lumière #Scène #Sonorisation #Dj #Booking #Management #Music#Soirée #Privée #Wending #Déco #Média #Tv #Radio

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

NEWS ! #Communication #Management #Marketing #Branding
Toute vérité n'est que perception…

 

les #Community #Managers sont les attachés de presse de demain.

 

Une étude* publiée par Daniel Kreiss, professeur de journalisme de l’Université de Chapel Hill (Caroline du Nord), révèle que chaque tweet publié par Mitt Romney à la fin de sa campagne présidentielle devait être validé par pas moins de 22 personnes !

Ce document cite Caitlin Checkett, à l’époque directrice des activités numériques de la campagne du Républicain : 
“qu’il s’agisse d’un tweet, d’un message sur Facebook, d’un article sur un blog ou d’une photo, tout contenu numérique devait être envoyé préalablement à toute l’équipe pour approbation. A la fin de la campagne, ce sont 22 personnes qui devaient le valider. L’équipe numérique de la campagne ne pouvait malheureusement pas imaginer des messages par elle-même et les mettre en ligne”.
Son collègue Zac Moffatt confirme les affirmations de Checkett, soulignant avec humour : 
“notre campagne avait les meilleurs tweets rédigés par 17 personnes”.

A l’inverse, l’équipe numérique de Barack Obama semble avoir eu davantage d’autonomie et pouvait ainsi répondre plus rapidement – et donc plus efficacement à l’ère de l’instantanéité - à l’actualité politique sur les réseaux sociaux.

Cette anecdote pose la question du profil et du rôle des Community Managers au sein des directions de la communication.

Les membres des directions de la communication qui maîtrisent le mieux les contenus (corporate comme marketing) sont les attachés de presse. En effet, ils doivent communiquer ces contenus en direct alors que les autres collaborateurs d’une direction de la communication les communiquent en différé. Les attachés de presse doivent convaincre en direct, lors de conversations avec eux, les journalistes de la pertinence de leurs arguments ; ils travaillent sans filet et ne peuvent donc pas avoir une connaissance imparfaite des messages qu’ils doivent convoyer.

Les autres communicants 
– qu’ils produisent des contenus pour un site web, des brochures ou des médias internes, qu’ils organisent des événements externes ou internes, qu’ils créent des campagnes de publicité ou de marketing… 
– communiquent en différé : les médias et opérations de communication qu’ils créent et produisent sont le plus souvent contrôlés avant d’être présentés à leurs audiences respectives.

La problématique actuelle des Community Managers est qu’ils sont surtout sélectionnés pour leur connaissance du web social alors qu’ils devraient l’être au moins tout autant pour leur maîtrise des contenus de l’organisation qui les emploie. En effet, les Community Managers, comme les attachés de presse, communiquent en direct : s’ils ne sont pas capables de réagir en temps réel aux interpellations auxquelles leur employeur est soumis sur Internet, ils n’ont que peu d’utilité.

C’est ce qu’illustrent les différences d’approche entre la campagne de Mitt Romney (communication en différé car manque de confiance dans les capacités des Community Managers à maîtriser les contenus) et celle de Barack Obama (communication en direct car autonomie éditoriale des Community Managers).

A cet égard, la conviction que je partage régulièrement avec mes équipes, prestataires et étudiants est que la compétence numérique – la maîtrise des nouveaux médias – ne pourra pas indéfiniment compenser l’incompétence sur la stratégie de communication et les messages.

Force est de constater que, aujourd’hui, un nombre excessif de communicants et marketeurs de la génération numérique portent trop peu d’intérêt à la stratégie et aux contenus parce qu’ils maîtrisent les tuyaux. Certes, cette approche est favorisée par l’avantage concurrentiel que leur confère le déficit de leurs aînés dans ce domaine. 
Mais elle constitue une dépréciation insidieuse de la valeur ajoutée des communicants, 
qui sont avant tout des créateurs de contenus.

Vous avez besoin d’un Community Manager.
Contact Mr Lorenzo
Agence OllO

#Epernay #Reims #Paris IX #Lille #Champagne
Like & Share

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

OBJECTIFS
Intégrer les réseaux sociaux et les contenus plurimédias dans sa #Stratégie de #Communication.

ACQUIS DE LA FORMATION
Mesurer la valeur ajoutée des réseaux sociaux dans sa stratégie de communication. Intégrer les réseaux sociaux à sa stratégie de communication. Choisir les réseaux adaptés à ses objectifs. Animer et gérer son identité sur un réseau.

PRÉREQUIS
Utiliser fréquemment les réseaux sociaux.

PUBLIC CONCERNÉ
Chefs d’Entreprises, Professions Libérales, Responsables et chargés de communication et/ou marketing.

PROGRAMME & PÉDAGOGIE

MESURER L’INTÉRÊT DES RÉSEAUX SOCIAUX POUR VOTRE COMMUNICATION
• Evaluer la valeur ajoutée des réseaux sociaux dans votre stratégie de communication.
• Comprendre la nouvelle dimension sociale.
• Devenez visible et affirmer votre image de marque

DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE D’INTÉGRATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

• Définir ses objectifs : communiquer autour de votre marque, générer du buzz, nouer des partenariats, recruter des collaborateurs…
• Connaître les types de projets adaptés aux réseaux sociaux.
• Favoriser une approche cohérente des réseaux.
• Maîtriser la liaison entre réseaux sociaux et communication interne.
• Tirer parti de la communauté et de la viralité : du buzz à l’animation permanente.

METTRE EN PRATIQUE LES OUTILS POUR ASSURER UNE PRÉSENCE CONTINUE

• Intégrer les réseaux sociaux dans son dispositif de communication.
• Choisir les réseaux adaptés à ses objectifs.
• Animer son réseau social.
• Gérer son identité numérique.
• Connaître les enjeux juridiques et éthiques.
• Développez votre propre réseau et créez l’Expérience Client.
• Mesurer l’efficacité d’un réseau social.

Impatient de vous rencontrez 
Contact : Mr Lorenzo 
en Mp ou Email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

des #Chefs d'#Entrepises, des #Avocats, des #Pharmaciens, des #Sportifs, des #Artistes, des Maisons de #Champagne, des #Institutionnels, des #Ecoles, des #Commerçants, des #Marques, des #Médias (Presse & Radio), des #Architectes, des #Médecins... nous font déjà confiance !

#Epernay #Reims #Paris IX #Paris #Lille #Com #Web #Media #Branding#Marketing #BtB #BtC

Please publish modules in offcanvas position.